Village des communautés: L’intégration africaine est une réalité à la SNC

Le 25 mars 2018, s’est ouvert le village des communautés à l’école primaire Tougouait. Plusieurs pays africains se sont réunis là pour partager leurs différentes cultures, leurs divers mets culinaires.

L’intégration africaine est l’objectif visé par la tenue de ce village des communautés. Sur le site de l’école primaire Tougouit, plusieurs pays africains partagent leurs expériences culturelles, leurs savoir-faire, leurs savoir-être, et leurs diversités culinaires. La cérémonie d’ouverture de ce village a été marquée par plusieurs étapes.
Tout d’abord, il y a eu la visite des stands des pays participants. Là, Abdoul Karim Sango, ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, et les autorités ont dégusté les mets et observé les gestes d’intégration comme la parenté à plaisanterie. Ensuite, le cortège s’ébranle vers la place de spectacle où les masques ont donné à voir au public l’étendue de leurs talents de danseurs. Selon Paul Robert Tiendrébéogo, ministre de l’intégration africaine et des burkinabè de l’extérieur, ce village est une véritable place de l’intégration africaine qui permet aux peuples de se rapprocher et de partager des expériences culturelles.
Quant aux exposants, ils ont manifesté leur satisfaction de voir les peules fraterniser. Selon Jacques Mbongo, Président de la communauté camerounaise vivant au Burkina Faso, nous sommes à l’ère du brassage des cultures et des peuples. « Nous sommes très heureux que le Burkina ait pensé à cette intégration de sorte qu’à chaque biennale les autres pays africains soient impliqués. C’est le prélude à l’unité africaine », affirme-t-il.
En plus du Cameroun, d’autres nations sont présentes dans ce village, notamment le Niger, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Tchad, le Nigéria. Il y avait également plusieurs ethnies présentes : Sénoufo, Bobo, Nuni, les liélé, les birifor, les samo, les bwaba.
Jean-Yves Nébié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *