Toussy:Une beauté, une voix mélodieuse!

Juliane Toussiane Ramdé née Zinsoné, de son nom d’artiste Toussy, a débuté sa carrière musicale en 1998. Elle a, à son actif, quatre albums. A travers la musique religieuse, l’artiste invite la population à s’aimer. Avec son single baptisé «Notre gratitude » dont la sortie est effective, elle rend grâce au Seigneur pour la paix au Burkina Faso.

Elle est une artiste-musicienne alliant charme et voix mélodieuse lui conférant ainsi une belle réputation dans le milieu du show-biz burkinabè. Avec une foi inébranlable à toute épreuve, sa devise est « Celui qui croit en Dieu n’est jamais perdu ». Toussy est donc formelle : «La musique religieuse est une option pour moi, car j’aime Dieu ; et je me dis que pour accéder à la vie éternelle, il faudrait une certaine conduite à tenir ». Avant d’embrasser une carrière prometteuse dans la musique religieuse, elle a fait ses premiers pas dans celle profane. Certes, les années passent si vite, mais de nombreux mélomanes ont eu à un moment donné à savourer les belles interprétations de cette voix suave au sein de l’Orchestre ETK à Kolgh Naaba ou au maquis Conservatoire (devenu Espace culturel Madiba Matthaï) à Gounghin. Ah ! Que dire…lorsqu’elle entonnait et fredonnait Fakaloh de l’Ivoirienne Betika du côté du bar Le Monde à Dapoya à l’époque ? Ce fut pour beaucoup et même pour la musicienne de très beaux souvenirs qu’elle a eus également dans ses flirts avec la musique quand elle côtoya Black So Man. Son expérience se poursuivra au sein de chorales, notamment celle de Saint-Michel de Kolgh Naaba, mais aussi à travers l’émission musicale de téléréalité de la RTB « Faso Academy » en 2006. Résolument tournée vers son Dieu, elle décidera de se consacrer entièrement à une musique qui nourrit l’âme. Son premier album, baptisé « Action de grâce », est sorti donc en 2008. Depuis, quatre opus et des singles ont vu le jour, preuve que la chantre est prolixe. Dans ses messages, pour ne pas dire dans ses textes, elle invite à l’amour du prochain, à la paix et surtout à la crainte de Dieu. L’inspiration est forte et permanente, ce qui lui valut d’être double Kundé de la musique religieuse en 2012 et en 2015.Très disponible pour les autres et ouverte aux adeptes des autres religions, Toussy a marqué la vie d’Oumarou Zongo dit Iklass pour toujours. « Je dispose bien vrai de deux œuvres musicales de nos jours ; mais la première, intitulée « Les merveilles de Dieu », a été produite en 2011 par Toussy. Bien que nous ne soyons pas de la même confession, elle s’est battue pour le faire car, à ses dires, nous sommes tous des frères. Franchement, c’est une personne merveilleuse, très attentionnée vis-à-vis des autres. Elle est toujours prête à aider son prochain », témoigne la vedette musulmane. La chanteuse Daisy Franck ajoute que l’épouse du reggaeman Martin N’Terry est honnête, franche et très loyale en amitié. « Elle m’impressionne vraiment parce que j’ai beaucoup appris en sa compagnie. Elle sait se rabaisser, se faire humble quand il faut « désamorcer des bombes ». Je n’ai pas en plus sa patience que je trouve, par moments, même exagérée », nous a confié la voix native de Pô. Quant à Iklass, il estime que sa première productrice est très émotive. « Lors de son concept « Tournée de la paix », à l’étape de Koudougou, j’ai été surpris de voir Toussy en larmes parce qu’elle a manqué de moyens pour assurer le transport des artistes. Elle devait certainement s’en vouloir, mais je trouve que ça ne valait pas la peine de se mettre dans cet état », a-t-il lâché. Et Daisy de relever aussi le côté sensible de son amie qui lui colle à la peau. Le rêve de Toussy, c’est de voir les artistes et acteurs culturels obtenir des financements auprès des banques. Elle a donc salué l’avènement et la mise en place du Fonds de développement culturel et touristique (adopté en Conseil des ministres le 14 octobre 2015). Ce qui permettra aux artistes de disposer d’une garantie auprès des établissements afin que les projets puissent être financés. Dame Ramdé, qui est mère d’une fille, ambitionne conquérir le marché musical de la sous-région et celui international. Pour l’heure, elle vient de sortir du studio un single pour plaider davantage pour la paix, suite aux récents événements tragiques (putsch du 16 septembre) que son pays a vécus.
Angèle Kanon

Fiche technique
Toussy est née un 2 novembre d’une certaine année. Ces quatre albums : « Action de grâce » 1998, « Aimons-nous » en 2011, «La paix » en 2013, « Pardonne Père » et un single « Notre gratitude ».
Elle est la présidente de l’Association culture pour la paix qui regroupe les artistes des différentes confessions religieuses et est la secrétaire à l’organisation de l’Association burkinabè des femmes artistes musiciennes (ABFAM).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *