SNC 2018: Les festivités ont commencé

Le samedi 24 février 2018, le stade omnisport Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso a accueilli la cérémonie officielle d’ouverture de la 19e édition de la semaine nationale de la culture (SNC). Au programme, il y avait les prestations musicales, la parade des troupes artistiques des treize (13) régions du Burkina Faso et les discours.

Forte mobilisation de la population de la ville de Sya à l’occasion de la cérémonie officielle d’ouverture de la Semaine Nationale de la Culture. Dans les gradins les clameurs montent lorsque le maître de cérémonie annonce le grand défilé des troupes artistiques des 13 régions du Burkina Faso. En file indienne, les artistes, les danseurs, les athlètes, les percussionnistes, etc., paradent sous les ovations et les sifflements satisfaits du public. Sous la tribune officielle, sous le regard des autorités, ils se livrent à une véritable démonstration, quelques acrobates subliment la foule par leurs vertigineuses envolées. Puis arrive l’instant des allocutions.
Tour à tour les différents intervenants ont longuement salué le choix du thème de la présente biennale qui est : « Sauvegarde des valeurs culturelles : enjeux et défis ». Pour Paul Kaba Thiéba, Premier ministre, représentant le Président du Faso, « il est important que nos valeurs culturelles soient préservées. Il est également important que nous puissions enrichir notre patrimoine culturel et le transmettre aux générations futures car il n’y a pas de nation qui puisse se construire sans un fondement culturel solide ». C’est le même message qui a été véhiculé par les autres intervenants, notamment Lassiné Diawara, co-parrain et Abdoul Karim Sango, ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme. Selon Abdoul Karim Sango, il est attendu pour cette 19e édition près de deux milles trois cent (2300) artistes et de trois cent milles (300 000) festivaliers. Il y aura plusieurs conférences et panels, le village des communautés, l’exposition muséale, les plateaux offs, le marché des arts, l’initiation des enfants aux arts et la foire artisanale et commerciale.
Enfin le clou de la cérémonie était très attendu du public car il s’agit des concerts live assurés par des artistes de renom tels Imilo Le Chanceux, Eunice Goulla, Habibou Sawadogo et Sidiki Diabaté, qui a déclenché une véritable liesse dans le public.
Jean-Yves Nébié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *