Pour des débats sains sur les OGM!

Pour faciliter une diffusion saine des découvertes de la science notamment sur les organismes génétiquement modifiés à travers un dialogue constructif entre une large gamme de parties prenantes, la Fondation technologique agricole africaine (AATF) a lancé à partir de 2006 le Forum ouvert sur la biotechnologie agricole (OFAB). Le Burkina Faso dispose d’une section OFAB depuis le lundi 22 octobre 2012. Le sixième du genre en Afrique et le premier au niveau de l’espace francophone.

 

Après les sections du Kenya en septembre 2006, de l’Ouganda en décembre 2007, du Nigeria en avril 2009, de la Tanzanie en mai 2009 et du Ghana en août 2011, le Burkina Faso, un des leaders incontesté de la promotion de la biotechnologie agricole en Afrique, abrite également un OFAB. Sous la responsabilité de l’Institut de l’environnement et de recherches agricoles, le forum vise à faciliter en particulier le flux de l’information de la communauté scientifique aux décideurs et au public en général; à rassembler les parties prenantes de la biotechnologie agricole et à favoriser les interactions entre scientifiques, journalistes, société civile, industriels, juristes et décideurs.

En plus donc d’être une belle vitrine d’échanges, l’OFAB forge des alliances stratégiques pour créer des synergies et une optimisation des ressources; Cette plateforme contribue à l’information sur les procédures de prise de décision en matière de biotechnologie agricole. Pour le point focal de l’OFAB au Burkina Faso, le Dr Oumar Traoré, il s’agit d’organiser des conférences-débats de deux heures par mois avec la participation de l’ensemble des parties prenantes sur une question de biotechnologie. Plusieurs thèmes d’actualité et pertinents ont été déjà traités et la coordination du forum, dirigée par le Dr Fidèle Tiendrébéogo, a, durant les deux ans écoulés, touché plusieurs cibles (étudiants, producteurs, journalistes, responsables de médias, chercheurs, décideurs, organisations professionnelles). L’OFAB a aussi été présent à plusieurs événements majeurs comme la journée du paysan, la célébration 11-Décembre à Dédougou, la participation à des débats dans des radios, à des conférences publiques à Ouagadougou, mais aussi dans plusieurs autres localités du pays, etc. Les prochaines activités du Forum consolideront les nombreux acquis, tout en renforçant les capacités de nombreux acteurs.
Cyr Payim Ouédraogo

OFAB-Burkina Faso: For healthy debate on GMOs!

To facilitate a healthy dissemination of scientific discoveries including genetically modified organisms through constructive dialogue between a wide range of stakeholders, the African Agricultural Technology Foundation (AATF) launched from 2006 the Open Forum on Agricultural Biotechnology (OFAB). Burkina Faso has an OFAB section since Monday, October 22nd, 2012, the sixth section of this kind in Africa and the first in the Francophone world.

After the sections of Kenya in September 2006, Uganda in December 2007, Nigeria in April 2009, Tanzania in May 2009 and August 2011 in Ghana, Burkina Faso, one of the undisputed leader in the promotion of agricultural biotechnology in Africa, also houses an OFAB. Under the responsibility of the Institute of Environment and Agricultural Research, the forum aims to facilitate in particular the flow of information from the scientific community to policymakers and the general public; to bring together stakeholders in agricultural biotechnology and to promote interactions between scientists, journalists, civil society, industry, lawyers and policy makers. So, in addition to being a great discussions showcase, OFAB forge strategic alliances to create synergies and resource optimization; this platform helps with information on procedures for decision-making in agricultural biotechnology. For the focal point of OFAB in Burkina Faso, Dr Oumar Traoré, it has to do with organizing two hours conferences and debates every month with the participation of all stakeholders on topics related to biotechnology. Many current and relevant topics have already been treated and the forum coordination, headed by Dr. Fidele Tiendrébéogo, has hit during the two past years several targets (students, producers, journalists, media executives, researchers, policymakers, professional organizations). OFAB also attended several major events such as Farmers’day, the celebration of 11th December in Dédougou. OFAB also participated in radio debates, public lectures in Ouagadougou, but also in several other regions of the country, etc. Upcoming activities of the Forum will consolidate the different achievements, while strengthening the capacity of many actors.
Cyr Payim Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *