« Missile à coup sûr »: Le viagra de ladji Salifou Ibrahim!

A l’évocation du nom de son produit, on pourrait se demander si on n’a pas affaire à un marchand d’armes! Et non, il s’agit plutôt d’un « viagra », voire d’un aphrodisiaque qui permet de dompter la faiblesse sexuelle, rendant du coup un grand service à plusieurs couples. Le « Missile à coup sûr » d’el hadj Salifou Ibrahim, de nationalité nigérienne, résidant au Burkina Faso depuis plus de 15 ans, s’arrache comme de petits pains dans notre pays et dans d’autres contrées. Allons donc à la découverte de notre invité et de son fameux missile!

Vous vendez un produit aphrodisiaque assez prisé, ; pouvez-vous nous en dire davantage?
Ma principale activité a toujours été la commercialisation des produits traditionnels issus de plantes sahéliennes naturelles. Parmi ces produits, il y a un qui est beaucoup demandé: le « Missile à coup sûr ». Il a cette vertu de résoudre des problèmes de faiblesse sexuelle. C’est un produit qui se prend après les repas et qui renforce la puissance et la vitalité de l’homme lors des rapports sexuels. Cela permet donc à la partenaire de celui-ci d’être satisfaite. En plus, le missile à coup sûr n’a aucun effet secondaire. Depuis 15 ans, tous ceux qui l’utilisent sont satisfaits et je reçois de nombreuses félicitations. Certaines relations sont devenues même familiales. A cause de cette activité et de la belle intégration, je suis en train de vouloir demander la nationalité burkinabè. J’ai également des produits qui soignent le diabète, la tension, les ulcères d’estomac, les hémorroïdes internes et externes.

Comment vous procurez-vous ces produits?
Je fais mes recherches au Niger. Si vous voyez sur le papier servant de mode d’enploi des produits, il y a mes contacts téléphoniques burkinabè et nigériens; c’est pour répondre aux préoccupations des uns et des autres. Mes collaborateurs au Niger sont des sages qui disposent d’un certain nombre de connaissances reconnues dans nos familles comme disposant de vertus thérapeutiques. Jusqu’à présent, je n’ai pas été trahi par les plantes médicinales. Si toute activité est sous-tendue par le sérieux et la rigueur, il est évident que les gens seront plus que satisfaits et cela fera perdurer ton activité.

Quel est le petit secret de ladji en ce qui concerne la fabrication de ses médicaments?

(Rires!) J’ai hérité des connaissances de mon grand-père qui a exercé cette activité durant toute sa vie. Le secret de fabrication de certains produits relève avant tout de notre famille. Maintenant, avec le temps, j’ai travaillé à renforcer mes acquis, comme je l’ai dit, avec d’autres vieux qui oeuvrent dans le domaine depuis des lustres.

Donc vous gardez jalousement ce secret de père en fils…
Nous ne pouvons pas nous permettre de révéler notre savoir à n’importe qui puisque nous vivons grâce à ce travail. Franchement, ce n’est pas possible car c’est avec cela je nourris ma famille. J’ai 3 femmes et 12 enfants dont trois qui étudient à Ouagadougou. C’est donc grâce à la vente de ces produits que j’arrive à gérer cette belle équipe (rires). Je remercie Dieu de me permettre de le faire.

« Missile à coup sûr », un nom frappant et même qui suscite beaucoup d’interrogations. Pourquoi le choix d’un tel nom?
J’ai préféré ce terme parce que c’est un produit qui ne ment pas; il n’y a pas d’échec avec ça. Celui qui a peur d’aller au lit avec sa femme, craignant de vivre la honte, est désormais rassuré avec le missile. Il est à l’aise et c’est tant mieux pour le couple. En tout cas, tant que le sexe n’est pas mort (impuissant), le produit est très efficace.

Lors des rapports sexuels, le missile agit efficacement pour combien de temps? Quel est le mode d’emploi?
Après le repas, vous pouvez prendre le produit. 30 minutes ou une heure après vous pouvez enclencher l’activité sexuelle. Si la dose normale est très bien respectée, vous pouvez satisfaire votre conjointe pendant 4 à 5 jours si vous êtes vraiment en bonne santé. Certains arrivent même à satisfaire leur femme durant une semaine. Il m’arrive que des dames m’appellent pour me féliciter (rires) pour ce « miracle » dans leur couple.

Ladji, vous voulez dire que des dames viennent se ravitailler en missiles pour leurs partenaires?
(Rires!) No ! Certaines ont vu le document relatif au mode d’emploi, c’est-à-dire la notice où sont inscrits mes contacts. Ce qui leur a permis de me féliciter. Elles m’ont souvent dit en mooré « malg da zaka son ma » qui doit signifier « que ça fait du bien à la famille ou au foyer ». Mais ce n’est pas gênant aussi qu’elles se ravitaillent parce que beaucoup de couples ont des difficultés du fait de la faiblesse sexuelle. Donc, les uns et les autres se doivent d’affronter la honte et essayer de vivre normalement! Je dis ça parce que, même avec leurs épouses, certains hommes cachent les notices du produit après l’avoir utilisé. Il ne faut plus que cela soit un tabou!

Est-ce que des chercheurs vous ont approché pour une meilleure valorisation de votre missile?

Pas encore! Mais j’ai peur aussi de perdre mes avantages. Néanmoins, il y a des pharmaciens qui commandent avec moi et qui revendent à leurs clients. Le missile est parfois envoyé aux Etats-Unis, en France ainsi que dans les pays de la sous-région (Ghana, Côte d’Ivoire, Sénégal, etc.).

Où peut-on trouver ladji ou son « missile à coup sûr »?
J’habite le quartier Saint Léon, non loin du palais du Moro Naaba. Je suis à 100 m de l’Auberge Rose de sable. Je réside dans ce quartier depuis 10 ans et je suis bien connu des habitants. Le numéro de la porte de mon domicile est 346 sur la Rue de la femme. Je suis joignable aussi aux 76 55 70 23 et 78 78 66 19.
Cyr Payim Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *