Karim Traoré: Le président des cotonculteurs au frais!

Après des oppositions farouches par voie de presse ainsi que des manifestations de rue interminables, le président de l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB), Karim Traoré, a été arrêté et déféré à la Maison d’arrêt et de correction de Bobo. Il serait accusé, dit-on, de détournements. En attendant que la justice tire les choses au clair, il faut reconnaître que nombreux sont ceux qui réclamaient la tête de Karim Traoré qu’il qualifie de proche de François Compaoré, le petit-frère du président déchu, Blaise Compaoré. A une époque, des écrits ont même été envoyés dans des médias de la place accusant ce dernier d’avoir confectionné des t-shirts et autres gadgets pour le compte de l’ex-parti au pouvoir, CDP, avec l’argent de l’Union, sans oublier des « malversations ». Vrai ou faux? Intox? Règlements de comptes au sein d’une structure paysanne où la politique semble aujourd’hui diviser ou créer des clans? Est-ce pour sauver sa tête que Karim Traoré s’est réfugié au sein du MPP de Rock Marc Christian Kaboré pour éviter d’éventuelles poursuites après la Transition? On le saura sûrement un jour.
Cyr Payim Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *