FESPACO 2019: Alimata Salambéré distinguée par l’UNESCO

L’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) a offert une distinction honorifique à Alimata Salambéré le lundi 4 mars 2019 au siège du FESPACO. Un acte qui, selon Ydo Yao, Directeur Régional de l’Afrique de l’Ouest de la structure est une manière de lui rendre un vibrant hommage.

La récipiendaire

Alimata Salambéré a été l’une des pionnières du Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Elle est une icône de l’audiovisuel qui a travaillé à promouvoir la culture et les arts à travers les médias. Consciente de cela, la directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a tenu à lui rendre un vibrant hommage. Ydo Yao, Directeur Régional (DR) de l’Afrique de l’Ouest de la structure a, de ce fait, remis cette distinction honorifique à l’intéressée dans l’après-midi du lundi 4 mars 2019 au siège du FESPACO. Selon le DR, cet acte s’explique par le fait que l’UNESCO est heureuse de voir une pionnière qui a contribué à la promotion de la culture et des arts. « C’est pour ce que Madame Salambéré a fait pour promouvoir la culture et les arts non seulement au Burkina Faso mais en Afrique et ailleurs que la directrice générale a décidé de la distinguer, l’honorer et faire en sorte que son exemple serve à créer des émulations et à encourager d’autres jeunes filles à travailler pour atteindre son niveau et contribuer ainsi à la promotion de l’art et de la culture à travers le monde » a-t- il souligné.

Amis, parents et anciens collaborateurs étaient présents à cette cérémonie

Abdoul Karim Sango, ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme a salué l’acte. « Au-delà de ma personne, c’est tout le gouvernement qui est très fier de son parcours et du combat qu’elle continue de mener » a-t- il dit. Pour le récipiendaire, elle s’est dite honorée et animée par un sentiment de fierté. A la gente féminine, elle l’a adressée ses encouragements tout en l’invitant à plus d’ardeur au travail. Une promesse a été faite par le DR pour le retour du prix UNESCO aux prochaines éditions du FESPACO.

Roland Kaboré

rolandkabore89@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *