Coopération cinématographique NFVF-FESPACO: L’Afrique du Sud apporte son expertise au Burkina

L’Afrique du Sud soutient le Burkina Faso dans le cadre de la coopération cinématographique. Dans ce sens, ce lundi 25 février 2019, une convention de partenariat a été signée entre le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) et la Fondation nationale du film et de la vidéo (NFVF). Par ce partenariat, la nation arc-en-ciel s’engage à contribuer pour la formation des hommes et des femmes dans les métiers du cinéma.

L’Afrique du Sud apportera désormais une aide financière au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou. Et ce n’est pas tout. Elle s’engage également à apporter son expertise technique et technologique au Burkina Faso. Dans cette optique, la délégation de la Fondation nationale du film et de la vidéo, durant ce cinquantenaire, va rencontrer des réalisateurs, des comédiens, pour échanger sur le cinéma et les technologies nécessaires pour des films de qualité.

Le FESPACO est un festival qui tient à cœur l’Afrique du Sud. « Nous étions déjà présents dès les premières éditions du festival et nous avons vu les difficultés dès le départ. Mais nous avons conscience que ce festival est véritablement très important pour nous et pour l’Afrique toute entière. Nous sommes vraiment contents d’être là à ce festival qui réunit toute l’Afrique et la diaspora. Nous avons le devoir d’être là pour aider ce festival », explique Shadrack Bokaba, Chef de la direction par intérim de la Fondation nationale du film et de la vidéo (NFVF).

Du reste, la Fondation nationale du film et de la vidéo (NFVF) est un organe statutaire mandaté par le Parlement sud-africain pour diriger le développement de l’industrie du film et de la vidéo dans le pays de Nelson Mandela. Sa vision est de rechercher une industrie du film et de la vidéo sud-africaine de qualité, représentative de la nation, commercialement viable et encourageant le développement. Son objectif est de soutenir cela en créant un environnement qui développe et promeut l’industrie sud-africaine du film et de la vidéo aux niveaux national et international. Elle dirigée par un conseil composé de professionnels du cinéma possédant une expertise diversifiée dans l’industrie du cinéma et de la télévision.

Jean-Yves Nébié  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *