Coopération cinématographique Chine-Burkina: Pékin s’intéresse au FESPACO

La coopération cinématographique entre la République populaire de Chine et le Burkina Faso est en train de prendre forme. Sous l’impulsion de l’ambassade de Chine au Burkina Faso, une délégation de la Télévision centrale de Chine (CCTV) séjourne au pays des hommes intègres dans le cadre de la 26ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Ce vendredi 22 février 2019, Shen Jian, représentant de la chaîne, a rendu visite au délégué général du FESPACO, Ardiouma Soma.

Accompagné par Li Jian, ambassadeur de la République populaire de Chine, Shen Jian, a rencontré Ardiouma Soma dans le cadre du cinquantenaire du FESPACO. Il s’est agi, lors de cette audience, de discuter de la coopération culturelle et cinématographique entre l’Empire du milieu et le Pays des hommes intègres.

Concrètement, l’équipe chinoise est en prospection au Burkina Faso. Il est essentiellement question de discuter des opportunités de nouer des relations avec les cinémas panafricains et burkinabè de façon plus précise ; de faire découvrir aussi les films chinois et africains dans les deux contrées. Dans ce sens, une équipe de la Télévision centrale de Chine effectue des reportages, rencontre des cinéastes africains, va aux alentours de Ouagadougou pour des séances de tournages afin de présenter le Burkina aux populations chinoises, de montrer les cultures d’Afrique. Cela doit marquer un nouveau départ et un renforcement de la coopération culturelle entre les deux pays. Cela doit aussi faciliter les connaissances et l’intégration entre les peuples.

« Je suis vraiment heureux d’être au Burkina Faso. C’est une grande opportunité de connaître et de comprendre les réalités du FESPACO. C’est une occasion de montrer le Burkina aux Chinois et vice versa. Je suis vraiment heureux de participer à ce grand festival », a affirmé Shen Jian, producteur et réalisateur de la CCTV.

Du reste, dans la soirée du 22 février 2019, il y a eu la projection d’un film chinois au CENASA.

Jean-Yves Nébié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *