Concert live d’actions de grâce: Bark pousgo aux commandes !

Le rendez-vous a eu lieu le 3 janvier 2016 à l’espace culturel Jean-Pierre Guigané. Plus d’une dizaine d’artistes a participé au méga concert live d’actions de grâce concocté par la structure Bark pousgo, dirigée par Théodore Bamogo dit Bamos Théo. Des prestations qui, dans l’ensemble, étaient de belle facture. Conséquence, une ambiance euphorique imprimée par un public très enthousiaste.

Le 3 janvier au Burkina Faso marque l’anniversaire du soulèvement populaire de 1966. A Jean-Pierre-Guingané, il n’était pas question d’un soulèvement mais d’actions de grâce à l’endroit du Créateur pour avoir préservé la paix et permis aux autorités de la Transition de conduire le pays vers une issue heureuse et paisible. Bark pousgo production a donc offert un concert live gratuit à la population. L’événement a été placé sous le parrainage du Premier ministre d’alors, Yacouba Isaac Zida, représenté par le directeur général de l’entreprise Wendpanga, Julien Ouédraogo.
C’est donc dans une salle archicomble que les artistes ont gratifié les fans d’un spectacle parfois hystérique. Eric Bourou, Pierre Ilboudo, Iklass, Kimsom Bakys, Dja Wangouba Naba, Saha, Oskimo, Vincent Konkobo (de l’écurie Bark pousgo production), Rose Bationo, Bamos Théo (l’initiateur), Séraphine Bancé, N’teny, Simon Kologo, Abibou Zoungrana, Ella Nikiéma, ont donné de la joie aux mélomanes en magnifiant Dieu ou en chantant pour la paix, voire le pardon. L’événement a connu un succès éclatant car quitter le public qui en redemandait davantage fut difficile, en dépit du couvre-feu toujours en vigueur, qui imposait de rejoindre les domiciles à heure due, toujours dans l’allégresse, sans aucun souci. Bravo donc à la structure de Bamos Théo, le sambiiga national, qui a fait de la promotion de la musique live son crédo.
Cyr Payim Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *