Carime Igo chez le Moro Naaba: Un maillot de l’OM pour l’Empereur !

Architecte décorateur résidant à Marseille, Carime Igo a été reçu par le Moro Naaba le 7 février 2016 à son palais. Le visiteur du jour a fait don à l’Empereur des mossé d’un maillot de l’Olympique de Marseille personnalisé. Autre surprise de taille, la reprise de plusieurs exemplaires du bimensuel Infos Sciences Culture dans lequel le journal salue l’idée de l’architecte de plaider pour l’attribution d’un prix Nobel au roi pour ses multiples efforts en faveur de la paix.

L’amour et la passion de l’Empereur pour le sport, notamment le football dont il fut un goal-keeper intraitable à une époque de sa vie, sont connus pratiquement de tous au Pays des hommes intègres. Quoi de plus normal donc pour Sa Majesté de renforcer son « musée de sport » avec un nouveau maillot d’un des plus grands clubs du football français, en l’occurrence l’Olympique de Marseille ! Il a manifesté sa reconnaissance à Carime Igo ainsi qu’aux autres bienfaiteurs pour cette marque de sympathie et de considération. Le haut dignitaire traditionnel a dédicacé trois (3) exemplaires de son œuvre, à savoir un recueil de poèmes intitulé « Poèmes de l’Empereur », à trois personnalités de la Cité phocéenne. Il s’agit du sénateur maire Jean Claude Godin, de la présidente de l’Olympique de Marseille, Marguerita Louis Dreyfus, et de l’architecte burkinabè, par ailleurs président de la Chambre de commerce franco-burkinabè, président d’honneur de plusieurs associations en France et opérateur économique. Le roi a remis aussi des calendriers à son effigie en guise de ses vœux de 2016 à son hôte et à ses amis de son pays de résidence. L’architecte s’est dit très honoré par ce don qui lui va droit au cœur. Durant cette visite, le Moro Naaba s’est dit agréablement surpris de constater que des Burkinabè à l’extérieur partagent positivement les efforts consentis pour l’édification d’une paix durable au Burkina Faso et même au-delà de nos frontières. Il a donc accepté le plaidoyer de l’opérateur économique Igo dans le journal Infos Sciences Culture pour son élection au Prix Nobel. Pour lui, c’est un acte citoyen militant davantage pour la promotion de la paix nécessaire pour la survie de l’humanité. Certes, Carime Igo a eu cette idée ingénieuse, mais il va falloir que les Burkinabè et leurs amis se mobilisent pour que ce projet voie le jour.
Cyr Payim Ouédraogo

Carime Igo visits Moro Naaba: An OM jersey for the emperor

Architect and designer, who’s living in Marseille, Carime Igo have been seeing the Moro Naaba February the 7th 2016 in his palace. He did a present to the mossi’s emperor: A jersey from the Olympique de Marseille. Other big surprise, numerous editions of Info, Sciences et Culture where the bimonthly enjoyed the architect’s idea of giving a Nobel price to the king for his work on peace, were there.

Love and passion of the emperor for sport and especially for football (he was a goal keeper sooner in his life) are known all over the country. So his majesty gets to reinforce his “museum of sports” with a new jersey, the one of the Olympique de Marseille, one of the most famous French club. He thanks Carime Igo and his partners for this sympathy and consideration’s proof.
The emperor dedicated three exemplary of his work, the collection of poem “Poèmes de l’empereur” for 3 personalities of the “cité phocéenne”; the senator and mayor Jean Claude Godin, the football club director Marguerita Louis Dreyfus and the Burkinabe architect, who is by the way director of the franco-burkinabe commerce’s room. The king also gave calendar to his host and his friends in France to express his new year’s benediction. The architect was honored by this gift “going straight to his heart”. With this visit the Moro Naaba was happy to see that Burkinabe who are abroad support the peace effort in their homeland. He accepts the article in the newspaper ISC, for his election as Nobel price. For him, it’s an activist and citizen act promoting the peace which is essential for humanity. Certainly, Carime Igo gets this ingenious idea, but Burkinabe will have to be mobilizing to see this project becomes true.

Cyr Payim Ouédraogo
Traduction: Simon Vermot Desroches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *