Alif Naaba ouvre un centre de création et de résidences !

Situé juste derrière la Caisse populaire de Walyaguin, après l’échangeur de l’Est, Paongo est le nom du nouveau centre de création et de résidences que le chanteur burkinabè, Alif Naaba vient de lancer. C’est une œuvre de la Cour du Naaba visant à offrir un cadre approprié et idéal aux artistes pour se pencher sérieusement sur leurs carrières, leurs prochains spectacles et sur bien d’autres projets innovants (collaborations artistiques, etc.). Le ministre en charge de la Culture, Jean Claude Dioma, en présence de nombreuses autres personnalités à l’image de l’ancien ministre, Denise Auguste Barry, et du chef de Wayalguin ainsi que la fine crème de notre show-biz, a procédé à l’ouverture solennel de ce centre dirigé par Alif Naaba. Il est composé, entre autres, de salles de répétition, de bureaux, de dortoirs, de studio, etc. pour faciliter les résidences de création. Pour commencer, une dizaine d’artistes en provenance d’autres pays (Ismaël Lô du Sénégal, Lokua Kanza, etc.) et du Burkina viendront partager leurs expériences avec des stagiaires. C’est un projet de belle facture que le prince de Konkistenga, défenseur des orphelins, vient de réaliser.
Cyr Payim Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *