Les femmes et le hip-hop à l’honneur

Le tout nouveau Festival Femina Hip-Hop, organisé par le Cercle d’Initiative des Artistes pour le Développement (CIAD) présidé par la chanteuse Besko, a tenu sa première édition du 11 au 13 mars 2016. De nombreuses artistes de la scène hip-hop s’étaient donc donné rendez-vous au CENASA, dans un esprit de communion et de promotion du hip-hop féminin.

Besko festival femina texte BonSoixante douze heures après la journée internationale de la femme du 8 mars, celles-ci étaient à nouveau à l’honneur lors du Festival Femina Hip-hop. Sous l’égide de la rappeuse Besko, une dizaine d’artistes se sont relayées sur la scène du CENASA pendant les trois jours qu’a duré le festival, soit du 11 au 13 mars 2016. « J’ai constaté qu’il y avait de moins en moins de scènes pour que mes sœurs puissent s’exprimer. C’est de là que m’est venu le rêve d’organiser ce festival », nous a confié Besko. Ces trois jours étaient placés sous le signe du partage, de la paix et de la communion entre artistes et spectateurs, qui étaient d’ailleurs venus en nombre apprécier les différents concerts. Tout d’abord, le vendredi, le Centre national de transfusion sanguine avait fait une apparition pour récolter du sang que les artistes et les spectateurs consentants s’étaient empressés d’effectuer. C’était ensuite aux chanteuses de partager leurs messages de solidarité, en allant sur scène. Si la femme était au centre du festival, des artistes masculins ont également participé à la fête en accompagnant leurs homologues lors des représentations. L’organisatrice n’a pas manqué de remercier tous les participants, et « espère faire perdurer ce festival encore plusieurs années ». Initiatrice, une nouvelle casquette que la chanteuse n’a pas peur d’assumer, afin de promouvoir son art et le droit des femmes. En effet, la condamnation des violences faites aux femmes et aux jeunes filles était un point essentiel de la manifestation pour Besko. « On a besoin de la chanson, pas seulement pour danser et faire la fête ; les femmes ont besoin de faire passer leurs messages, de ne plus être marginalisées ; et je suis ravie que ce festival puisse être un endroit où elles peuvent s’exprimer ». Mission réussie donc pour une première édition riche en promesses.
Simon Vermot Desroches (stagiaire)

Women and Hip-Hop on stage

The new festival Femina Hip-Hop, organized by the Artists for development initiative circle (CIAD) lead by the singer Besko, took place for its first edition from March 11th to 13th. Numerous artistes from the Hip-hop make an appointment at CENASA in a communion spirit and to promote feminine Hip-hop.

Besko festival femina texte BonSeventy-two hours after the international day of woman (March the 8th), they were again honored during the Femina Hip-hop festival. Leading by Besco, about ten feminine artists get on the CENASA’ stage for the duration of the festival, from March 11th to 13th. “I observed there was less and less stage where my sisters could express themselves. That’s why I had this dream to organize a festival” Besko told us. Those three days clearly were period in favor of peace, sharing, and communion between artists and members of the audience, who by the way were numerous to enjoy the show. First of all, the Friday, the National Center of blood transfusion makes an appointment to receive donation from artists and spectators who’ll agree. After that, singers share their solidarity’s messages by getting on stage. If women were the center of attention of the festival, masculine artists also party with their female counterparts while representation. The organizer thanks all participants and “hope this festival will go on year after year”. Initiator, a new job the singer is not afraid of, to promote her art and woman’s right. Indeed, the condemnation of violence against women and young ladies was an essential point for Besko. “We need music, not only to party and to dance ; Women have to send their messages, and don’t be apart. I’m happy this festival is an opportunity where they can express themselves”. A succeed for a first edition full of promises.
Simon Vermot Desroches (Stagiaire)
Traduction : Simon Vermot Desroches (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *